05 octobre 2014

De l'efficacité (3) ... au bénéfice global et "durable" sur la santé

Les deux posts précédents montrent que le concept d'efficacité n'est ni évident, ni neutre. Il véhicule des présupposés, des choix, s'appuie sur des données implicites et "cachées" qui nécessitent que nous alions y voir un peu plus loin que le bout de notre nez. Surtout, nous voyons qu'aucune réflexion  globale et "durable" n'est prise en compte. Pour peu qu'un traitement amène un bénéfice local et contemporain à la prise du médicament, on ne se pose plus de question. A tord, comme nous l'avons vu dans les posts précédents. Car... [Lire la suite]
Posté par Philippe Marchat à 18:16 - Commentaires [1] - Permalien [#]

23 septembre 2014

De l'efficacité (2)

Voici les remarques, très interessantes, d'une internaiute à mon dernier post sur l'efficacité. "Ne doit on pas en ce cas distinguer efficacité/efficience/rentabilité? parler d'efficience plus que d'efficacité pour exprimer le résultat obtenu pour un traitement? et réserver la rentabilité à la logique commerciale de l'industrie de la santé... la définition de l'efficience est "l'optimisation des outils mis en œuvre pour parvenir à un résultat" mais cela ne résoud que partiellement le problème, puisque agir sur un symptôme... [Lire la suite]
Posté par Philippe Marchat à 16:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]
14 septembre 2014

De l'efficacité (1)

(Qu'attend on d'un traitement en médecine, d'une action quelconque en général ? De l'efficacité. Et que reproche-t-on à l'homéopathie le plus souvent, sinon l'absence de preuves scientifiques (le mot magique est laché) de son efficacité. Tout ceci, comme si la notion même d'efficacité allait tellement de soi, était d'une telle évidence que dire "tel traitement est efficace ou tel autre n'a pas fait la preuve de son efficacité", c'était tout dire, dire les choses sans qu'il soit possible d'émettre le moindre bémol sur le propos... [Lire la suite]
Posté par Philippe Marchat à 12:20 - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 août 2014

Petites anecdote et réflexion sur le pourquoi et le comment

  Devant tout problème, et notamment de santé, on peut se demander, c'est d'ailleurs le réflexe le plus courant, pourquoi cela arrive-t-il ? A quoi est-ce du ? D'où la recherche d'une cause objectivable au moyen de toute la technologie moderne; d'où, parfois aussi, la recherche de causes psychologiques. La maladie, le mal-être, le trouble seraient, alors, dus à tellle ou telle cause ce qui, on l'imagine et on veut s'en rassurer, devrait permettre la prise en charge la plus adpatée. mais il est possible, aussi, de se passer de ce... [Lire la suite]
Posté par Philippe Marchat à 21:04 - Commentaires [1] - Permalien [#]
26 juillet 2014

(Toutes) petites réflexions sur la pensée chinoise

La pensée chinoise est une pensée qui conjoint, qui "tient" ensemble les différents aspects du réel. Yin et Yang, vide et plein, repos et mouvement, etc. Elle décrit cinq saisons ou plutôt quatre saisons "unies" par une période de transition à chaque fois, la cinquième saison. Nous, nous passons de l'été à l'automne, tel jour, de l'automne à l'hiver tel autre jour. Que ce soit le printemps le 20 juin et l'été le 21 m'a, ainsi, depuis toujours paru saugrenu pour ne pas dire stupide. La pensée chinoise a, ainsi, pour moi, mis de la... [Lire la suite]
Posté par Philippe Marchat à 14:32 - Commentaires [3] - Permalien [#]
02 juillet 2014

On a retrouvé la "mémoire de l'eau".

Etant très occupé actuelleemnt, j'ai quelque peu déserté ce blog mais y reviendrai bientôt de façon plus assidue. Juste quelques mots donc pour vous informer d'un reportage de 45 mn qui sera diffusé sur FRANCE 5 le samedi 5 juillet à 19 heures.  Je vous mets en copié/collé le texte (d'Amandine Deroubaix) de présentation de l'émisision.  "Mort en 2004, Jacques Benveniste, chercheur à l’Inserm, fut au centre d’une controverse mondiale avec sa thèse sur la mémoire de l’eau. Appliquant cette théorie à ses propres... [Lire la suite]
Posté par Philippe Marchat à 16:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 mai 2014

Est-il possible d'agir sur le tissage psychophysique ?

Je vais tenter d'esquisser une réponse à la question, essentielle, que pose Guy Karl dans son commentaire sur mon dernier billet. "Toute la difficulté est pratique : comment faire pour appréhender concrètement cette réalité insaisissable, la modifier dans l'acte clinique ou thérapeutique pour le bien du sujet? S'agit-il d'ailleurs de modifier quoi que ce soit, ou plus modestement d'infléchir les processus dans le sens d'une amélioration?". Pratiquant l'homéopathie, depuis un peu plus de vingt-cinq ans, je peux témoigner de la... [Lire la suite]
Posté par Philippe Marchat à 16:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 avril 2014

Le tissage psychophysique de l'être humain

J'ai écrit, dans mon dernier texte, qu'il fallait remonter encore en amont pour mieux comprendre les liens étroits entre psyché et soma. J'ai écrit, aussi, que le corps et la psyché se développaient en s'appuyant l'un sur l'autre. En fait, il serait plus exact de dire qu'ils se développent de manière couplée. L'un et l'autre se "construisent" l'un par l'autre. J'aime bien pour faire "comprendre", pour faire saisir Intuitivement cela, faire référence à l'image, la métaphore du tissage.  Qu'est-ce qu'un tissu ? Une structure à... [Lire la suite]
Posté par Philippe Marchat à 23:34 - Commentaires [2] - Permalien [#]
24 avril 2014

Que psyché et soma "s'appuient" l'un sur l'autre pour se développer (2)

Non seulement, nous l'avons vu, psyché et soma ne sont pas hétérogènes mais ils sont indispensables l'un à l'autre, à leur développement qui est couplé et réciproque. Explicitons cela un petit peu. Sans un cerveau dument constitué, nulle psyché n'est envisageable. Mais sans certaines "nourritures" affectives, certaines stimulations relationnelles, sensorielles, sans amour, le corps lui même ne peut se développer harmonieusement. Les petits enfants roumains (ou autres) abandonnés dans les orphelinats du temps de Ceaucescu, par exemple,... [Lire la suite]
Posté par Philippe Marchat à 18:55 - Commentaires [1] - Permalien [#]
22 mars 2014

les relations psyché/soma (1)

Il est très difficile de penser les relations psyché/soma de façon pertinente. Pour une raison fort simple, bien que complètment méconnue, à savoir qu'on prend la question comme si elle était légitime, on accepte sa formulation comme si elle évoquait une évidence allant de soi.  Accepter de s'interroger sur les relations psyché/soma, c'est, par définition, accepter l'idée que psyché et soma sont bel et bien deux entités hétérogènes et radicalement différentes, c'est donc refuser de s'interroger sur cette hétérogénité, la prendre... [Lire la suite]
Posté par Philippe Marchat à 18:40 - Commentaires [2] - Permalien [#]